menu

Marcel Van

ou l'infinie pauvreté de l'amour

À l’occasion des 50 ans de la mort de Marcel Van (1928-1959), voici un livre attendu qui propose une magnifique synthèse sur sa vie et son message. L’auteur révèle la lumière éclatante de la vie de ce jeune vietnamien. En s’effaçant derrière ses écrits (son autobiographie, ses colloques avec Jésus et Sainte Thérèse et sa correspondance), il permet au lecteur d’écouter Van lui-même et d’entendre ainsi son appel à la confiance et à l’Amour.

Objectifs

  • Permettre une première découverte de la vie, des écrits et du message de Marcel Van.
  • Ressaisir le message de Van dans une vision ample et synthétique.
  • Introduire à la lecture des oeuvres complètes de Van.

Points forts

  • Un livre qui s’appuie sur les écrits de Marcel Van lui-même.
  • Une synthèse profonde et accessible.
  • Un livre très bien écrit dans un style alerte, où l’on sent la profonde affinité spirituelle de l’auteur avec Marcel Van.
  • Une lecture originale de cette période troublée de l’histoire du Vietnam (1928-1959) à travers les yeux d’un jeune catholique vietnamien qui a reçu, entre autre, la vocation de prier pour la France...

Cibles

  • Tous ceux qui souhaitent découvrir ou approfondir le message de Marcel Van.
  • Les amateurs de vies de saints.
  • Les amis de la  petite Thérèse.
  • Les passionnés de l’histoire de l’Indochine.

Marcel Van (1928-1959)
Marcel Van est pénétré de Dieu dès son plus jeune âge. À 15 ans, Thérèse lui parle puis, deux ans plus tard, commencent ses dialogues intimes avec Jésus. il est saisi par le mystère du salut : au coeur de la souffrance, il vit dans un profond amour de Jésus et des âmes. Suivant la voie d’enfance de Thérèse, il décide de « tout transformer en joie ». Appelé à la vie religieuse chez les rédemptoristes, il se donne simplement et sans compter par amour pour Jésus. En 1953, il est fait prisonnier et est envoyé en camp de rééducation. À l’âge de 31 ans, il s’éteint à bout de force. Son procès de béatification
est en cours d’instruction.

La presse en parle

  • Publicité dans Famille Chrétienne n°1663 du 28 novembre 2009.
  • Article dans Zenit du 29 janvier 2010.
  • Recension dans Église d’Oise n°263 de mars 2010.
  • Recension dans Pèlerin Magazine n°6641 du 11 mars 2010, rubrique « Livres »
  • Recension dans Bonne Nouvelle n°190 de Mars-Avril 2010 dans « Quelques livres ».
  • Recension dans Église de Cambrai n°10 du 20 mai 2010. – Joachim Nguyen Tan Van (1928-1959), de son nom de religieux Frère Marcel, a laissé dans ses écrits un témoignage poignant sur l’époque tourmentée de la fin de l’Indochine française. Il nous conduit à l’espérance et au partage comme seul un pauvre peut le faire. Né dabs un village catholique du Nord du Vietnam, Van vécut ses derniers jours dans un camp de rééducation communiste. Le désir de Dieu et de ma sainteté oriente toute sa vie depuis l’enfance. Victime de mauvais traitement dans la jeunesse, il compris que sa mission serait de « transformer la souffrance en joie ». Découvrant Thérèse de Lisieux à l’âge de quatorze ans, Van se mis à son école et apprit d’elle à se confier en toutes choses à l’amour infini du Père. Le procès de béatification de Marcel Van a été ouvert en 1997.

Recension sur Radio Ecclesia les 20 et 21 janvier 2010 ainsi que les 1 et 05 février 2010.Radio Massabiel

16,00 € Commander
  • Parution : 8 décembre 2009
  • ISBN : 9782353890897
  • 200 pages
  • 13 x 21 cm